Cineparcs.ca

La plus grande base de données sur les ciné-parcs du Québec

Les ciné-parcs existent au Québec depuis 1970. Plus d'une quarantaine ont été construits. Toutefois, certains ont eu la vie courte. Voici le palmarès des anciens ciné-parcs du Québec ayant eu la plus courte existence!

1- Le premier ciné-parc Trois-Rivières (1971 - 1972 - 2 saison)

Le premier ciné-parc de Trois-Rivières a ouvert ses portes à l'été 71. Il appartenait à Adolfo Papalia, fondateur de Ciné-Entreprise. Un peu plus tard cette année là, on annonce la construction de l'autoroute 40 et son tracé l'emmène à passer en plein dans le ciné-parc. Après une deuxième et dernière saison en 72, le ciné-parc sera exproprié et démolis. Il fallu attendre jusqu'en 1978 afin d'avoir un nouveau ciné-parc, celui du chemin des Petites-Terres, actif jusqu'en 2006. Fait marquant, le deuxième ciné-parc n'a pas appartenu à la famille Papalia avant le tournant des années 2000! Il a été ouvert par Cinévic, un joueur important dans l'histoire des ciné-parcs au Québec. Cinévic ont vendu leurs ciné-parcs à Cineplex Odeon en 1988, incluant celui de Trois-Rivières.

2- Le ciné-parc de Kahnawake (1975 - 1977 - 3 saisons)

Le ciné-parc de Kahnawake a ouvert ses portes en 1975 sous le nom de Academy Drive-In. Il s'annonce comme étant le premier ciné-parc au Canada à offrir la bande sonore via les ondes radio. En 1976 le ciné-parc devient Pont Mercier Drive-In et ouvre sa saison avec un programme 18 ans +, ce qui est illégal en plein air, au Québec. Il reviendra rapidement aux films réguliers en français, cette fois-ci, jusqu'à sa dernière saison en 1977. L'écran est resté debout jusqu'en 2011, caché dans la forêt près du poste des Peacekeepers.

3 - Ciné-parc Gatineau (1985 - 1987 - 3 saisons)

Il est très difficile de trouver de l'information sur le ciné-parc Gatineau. Avec ses 3 écrans, il était situé au bout de la rue Blais dans le secteur Pointe-Gatineau. Mais qu'est-ce qui a pu expliquer sa si courte période d'activité? Peut-être que les gens préféraient le ciné-parc Templeton à 13 minutes de là, déjà ouvert depuis 74 et doublé en 1986. Quoi qu'il en soit, il a fermé en 1987 au terme de sa troisième saison. Des témoins m'ont dit que les écrans y sont resté pendant plusieurs années. Je suis toujours à la recherche d'images de cet ancien ciné-parc!

Mentions spéciales

Les ciné-parcs de La Pocatière, Matane, Rivière-du-Loup, Ste-Adèle et Val Bélair ont tous été ouverts moins de 10 ans.





Cette image montre le ciné-parc de Val Bélair en 1977



Source : P690 Fonds Point du jour aviation limitée Bibliothèque et archives nationales du Québec Val-Bélair et Val-Saint-Michel / Jean-Marie Cossette .

Une belle histoire malgré tout

Peut-on vraiment dire que l'histoire des ciné-parcs a été un succès au Québec? Je vous répondrais que oui! Le Québec est la province canadienne ayant connu le plus grand nombre de ciné-parcs après l'Ontario et la majorité de ceux-ci ont été ouverts jusque dans les années 90. Le poignée de ciné-parcs toujours actifs de nos jours récoltent, chaque année, près de 5% des recettes totales du box-office québécois. En résumé : ils sont moins nombreux qu'auparavant mais leur achalandage est en hausse!

article écrit par Jean-Philippe Groleau

6 décembre 2020

Cineparcs.ca

[email protected]